Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 15:57

sans0210.gif


Editions : Chloé des Lys (2009)

169 pages

 



4ème de couverture :



Pierre, 14 ans, est contraint par sa mère d’effectuer un stage dans une maison de retraite :
- « J’y connais rien en vieux, moi ! »

la gymnastique du troisième âge, une vieille dame fantasque et son paquet de cigarettes, un octogénaire trop bavard et son hamster et même une fille coiffée comme un poussin…

Cette rencontre de génération racontée avec humour, tendresse et réalisme amènera Pierre à modifier son regard sur les autres.





Mon avis :



En premier lieu, je souhaite remercier le forum Partage Lecture et les éditions Chloé des Lys, qui m'ont permis de découvrir ce livre à travers un partenariat.

« C'est quoi ton stage » est un livre écrit à la première personne du singulier. Le narrateur, Pierre, est un jeune homme de 14 ans. Cette histoire raconte les premiers pas de Pierre dans le monde du travail à travers un stage  imposé. Il se retrouve alors à faire un stage dans une maison de retraite. Par ce stage nous allons voir Pierre changé sa vision sur les personnes âgées.

L'écriture est simple et fluide. Ce livre est également simple par son thème, mais très bien mené et qui nous fait réfléchir. Il incite chacun à réfléchir sur notre place dans la société, l'aide qu'on y apporte et notre comportement avec autrui. Les relations entre les Hommes sont développés sous plusieurs angles (famille, amis, amour...) et c'est ce que j'ai le plus apprécié dans ce livre.

J'ai beaucoup aimé les pensées de Pierre au début du livre, avec tous ces a priori qu'ont les jeunes sur les personnes âgées. Ces passages m'ont fait sourire. Ainsi que la petite histoire d'amour qui est mignonne comme tout. Grâce à ce livre j'ai pu me remémorer mes histoires d'adolescente!

En définitif j'ai aimé ce livre « léger » avec son côté réflexion, sans être moralisateur, qui se lit rapidement et facilement. C'est un livre accessible à toutes et tous, que je conseillerai de lire cet été en vacances! 


 

  

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Jeunesse
commenter cet article
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 18:28

les_en10.jpg

 

Broché: 559 pages

Editeur : Le Cherche Midi (2010)

ISN : 978-2-7491-1619-8

 

4ème de couverture :

Michael Newman, architecte londonien renommé, a vécu une relation passionnelle avec Madeleine, une femme fragile et mystérieuse, de quinze ans son aînée, dont il ne connaissait rien, ni son histoire ni son passé. Sans doute était-elle la femme de sa vie, mais il l'a compris trop tard : Madeleine a été assassinée dans d'étranges circonstances. Trois ans plus tard, Michael, qui ne s'est toujours pas remis de ce drame, prend quelques jours de repos dans un hôtel en Suisse. C'est là qu'il fait la connaissance d'un couple de riches hongrois, qui lui montrent quelques photos de la villa qu'ils sont en train de restaurer en Italie. Sur l'une d'entre elles, Michael reconnaît une tour Eiffel en améthyste, une pièce unique créée pour Madeleine, le seul objet dérobé par l'assassin après le meurtre. Dès lors, Michael, devenu la proie d'une série d'agressions, décide de lever le voile sur les secrets de Madeleine et de reprendre l'enquête sur sa mort. C'est le début d'un ténébreux voyage qui, de Londres à Venise en passant par New York et Athènes, le conduira au coeur du cauchemar nazi et de ses expériences les plus inhumaines. Dans un style à la puissance d'évocation remarquable, Les Enfants de la nuit pose des questions fondamentales sur la relation entre l'Histoire et les destinées individuelles, la nature du mal, les traumatismes et la résilience, sans jamais se départir d'un suspense qui bien vite tourne à l'obsession. Thriller d'exception aux multiples rebondissements, à la tension omniprésente, il est apparu comme un véritable coup de tonnerre dans le paysage éditorial anglo-saxon lors de sa parution.

 


 

 

Mon avis :

 

En tout premier lieu, je souhaite remercier le forum Partage Lecture, ainsi que les éditions Le Cherche Midi, qui m’ont permis de découvrir ce livre.

 

C’est un livre écrit à la première personne du singulier. Les pensées du narrateur sont décrites tels quels. Parfois crues, et qui ne sont vraiment pas délicates. Pour moi c’est un point positif pour ce livre.  Mais malgré toutes ces pensées, celles qui auraient été utiles au dénouement de l’histoire, ne sont pas dévoilés et nous laissent un peu sur notre fin. De ce fait, l’histoire nous tient en haleine jusqu’au bout du roman.

Il y a beaucoup de recherches pour ce livre de la part de l’auteur. Ce qui m’a amené à faire des recherches sur l’auteur (a-t-il une formation d’architecte ou d’historien de l’art ?) J’ai beaucoup aimé tous ces détails qui donnent une dimension très réelle à l’histoire.

En ce qui concerne le cœur de l’histoire : Le Schloss Martha, j’aurai aimé que l’histoire soit un peu plus poussée. Car après avoir fini le livre, je me demande si ces atrocités, décrites dans ce livre, se sont réellement déroulées ou si elles ne sont que pures imaginations de la part de Frank Delaney. Ces passages du roman sont choquants et dégoutants, mais se marient très bien dans l’intrigue.

J’ai également apprécié la mixité des cultures au sein de l’histoire. Ainsi que nommer les éléments dans leur langue d’origine puis les traduire, pour en garder l’authenticité (Ex : Hercule, nommé Héraclès dans le livre). L’histoire se déroule dans plusieurs pays. Les différents pays cités sont : Suisse, Angleterre, Allemagne, Italie, Grèce, Amérique, France. Sur chaque pays des points précis sont bien développés. L’art et ses peintures pour l’Italie, la mythologie et la philosophie pour la Grèce… Je trouve que cet ouvrage a été très documenté et recherché !

Mon seul regret : ne pas avoir gardé le titre original du livre : The Amethysts. Ce titre me parle plus et va mieux à l’histoire que son adaptation en français.

Et le petit point négatif, est que le prénom du narrateur n’est pas le même sur la 4ème de couverture que dans le roman.

Pour finir, j’ai beaucoup apprécié cette lecture, qui est bien écrite. C’est un thriller qui a une bonne intrigue, je l’ai trouvé prenant avec beaucoup de rebondissements. J’ai envie de découvrir un autre ouvrage de cet auteur.

 

Ma playlist pour ce livre:

OneRepublic « All the Right Moves »

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Thriller
commenter cet article
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 08:20

J'ai participé à un Swap sur le thème de la féerie, mise en place sur le forum de Livraddict!

 

Voici le beau colis que j'ai reçue et où j'étais comme une enfant devant sans savoir quoi ouvrir en premier!

 

1.jpg

 

2.jpg

 

3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4.jpg

 

MERCI MERCI MERCI à ma chère swappeuse! J'ai énormément apprécié ce colis! Premier swap et je ne suis pas déçue! La serviette et la tasse sont magnifiques :-) Je ne me suis pas encore laissée tenter par les gourmandises, mais ça ne saurait tarder ^^

J'ai hâte de dévorer mes livres, et d'utiliser le carnet (pourquoi pas pour noter mes impressions pour les futurs critiques ;-) )

Encore mille fois merci!

 

Bisous à toi si tu passes par là, Lounapil !!!

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Divers
commenter cet article
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 12:10

Prisonniere-de-la-lune.jpg

 

 

Editeur : Editions Milan (2005)

Collection : Macadam

Broché: 282 pages

ISBN: 978-2745914354

 

 

4ème de couverture :

 

- Que doit faire un Enfant de la lune qui s'est écarté de la Loi ? demanda Luna avec son sourire compréhensif. Elle était merveilleusement belle. À sa main droite scintillait une grosse pierre de lune.
- Se repentir, répondit Maria.
- Et qu'est-ce qui favorise le repentir ? poursuivit Luna.
- La punition, dit Maria.
Les membres du Cercle restreint se levèrent et entourèrent Luna.
- Je vais maintenant t'annoncer ta punition, dit Luna. Es-tu prête ?
- Oui, répondit Maria de cette voix étrangement
absente.
- Trente jours de pénitencier, annonça Luna. Use de ce temps à bon escient.
Il y a les Enfants de la lune. Comme Maria et Jana. Elles suivent les règles, aveuglément. Pour elles, pas de bonheur possible hors de la communauté. Et il y a les autres. Ceux du dehors. Comme Marlon, un garçon normal, avec une vie normale. Des jeunes gens destinés à ne jamais se rencontrer. À ne jamais s'aimer...

 


 

 

Mon avis :

 

C’est une histoire qui se déroule en Allemagne, où une secte c’est implanté. Il y a plusieurs personnages principaux : Jana, Maria, Marlon. Nous pouvons voir les points de vue des deux jeunes filles qui appartiennent à la secte, et celui de Marlon, un garçon normal qui vie à l’extérieur. Nous découvrons à travers cette histoire le « formatage » d’une secte, ces principes évoqués, ces façons de faire, ces punitions… Durant tout le livre je n’avais qu’une envie : que Maria et Jana ouvrent les yeux et qu’elles s’enfuient ! Car le thème principal pour moi avant la secte c’est : la liberté !

L’histoire écrite à la première personne du singulier pour les 3 personnages, nous permet de nous mettre à leur place, et nous comprenons bien leurs sentiments. Le style est fluide, et le rythme est agréable. C’est une histoire pour adolescent, nous n’entrons pas dans les grands détails, et ce n’est pas un témoignage. C’est romanesque avec une histoire d’amour ! Mais je trouve que c’est un bon roman pour découvrir ce qu’est une secte avec son fonctionnement.

Je trouve que l’auteur à très bien mis en lumière, les limites et les dangers de la secte, sans pour autant condamner. Libre aux lecteurs de faire leurs propres opinions !

Est-ce que l’amour sera plus fort que tout ? A vous de le découvrir !

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Jeunesse
commenter cet article
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 11:38

Hush-Hush.jpg

 

 

Editeur : MASQUE (2010)

Collection : MsK

351 pages

ISBN-13: 978-2702434543

 

 

4ème de couverture :

 

Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père. Lors d'un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais Nora est perplexe. Comment Patch peut-il en savoir autant sur son compte ? Pourquoi est-il toujours sur sa route quand elle cherche à l'éviter ? Sans le savoir, Nora se retrouve au beau milieu d'un combat séculaire agitant des êtres dont elle ne soupçonnait même pas l'existence. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale. Premier roman de Becca Fitzpatrick, Hush, Hush a connu un succès immédiat, entrant dès la première semaine sur les listes des best-sellers. Vendue dans plus de trente pays, cette histoire d'anges déchus est devenue un véritable phénomène littéraire.

 

 


 

 

Mon avis :

 

Ce livre n’est pas une enquête mais m’a tenu en haleine tout comme s’il en était une ! Tout le long du livre je voulais en découvrir plus sur Patch autant que le personnage principal Nora!! Tellement mystérieux, étrange, flippant…
Ce livre est très bien écrit, tout est bien amené, à temps, petit à petit. J’ai beaucoup aimé l’écriture fluide. L'intrigue est bien posée, et je n'ai rien vu avant la fin, alors que tous les indices étaient sous mes yeux ! Je l’ai dévoré.
C’est le premier livre où je découvre l’univers des anges, et je suis vraiment ravie de cette découverte !

 

(Attention la 4ème de couverture n’a rien avoir avec le livre lui-même, il est trompeur. Il n’y a que la 4ème de couverture qui ressemble à l’histoire de Twilight, la ressemblance s’arrête ici !)

 

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Fantastique
commenter cet article
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 20:23

Comment est ce que tu choisis tes livres ?

Pour moi, la couverture est très importante. Il faut qu’elle m’attire, une jolie photo, une image sympa et le premier point. En second le résumé. Je vague beaucoup dans les rayons littéraires, que ce soit en hypermarché, médiathèque, librairie, maison de la presse…

En ce moment je souhaite découvrir tous les genres de livre. Je ne m’arrête pas à tel ou tel style. Du moment que quelque chose m’attire dans le livre, je me laisse emporter !

Je découvre beaucoup de livres grâce au forum « Partage Lecture » et je lis beaucoup les critiques de ces membres. J’ai déjà fait de très belles découvertes !

J’aime beaucoup parcourir également les blogs des fans de lecture ;-) Qui, eux aussi, m’apportent beaucoup en découverte !

Je préfère fouiner sur les sites, les blogs pour trouver ce qui me plairait, plutôt que m’adresser aux vendeuses. Et pour aller plus vite (avec mes horaires de travail) je commande beaucoup sur Internet...

 

Je tague : Histoire de Livres 

 

IMG_1062.JPG

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Divers
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 20:29

 Captivité

 

Edtion : du Masque

Collection : MsK

Parution : 2009

205 pages

ISBN : 9782702433515

 L'orphelinat des âmes perdues Tome 3

 

 

4ème de couverture :


Comme toutes les adolescentes, Lindsay rêve de vacances entre copines, loin de la tutelle parentale. Malheureusement, ses parents en ont décidé autrement et la jeune fille se retrouve l’otage des vacances familiales.
Heureux hasard, la maison voisine est habitée par un jeune garçon qui transformerait presque cette baie décrépite en une île paradisiaque. La seule ombre au tableau ? Mark est constamment entouré de ses deux « gardiens » qui ne le lâchent pas d’une semelle. Que se passe-t-il la nuit dans la maison voisine ? Quelles sont ces cicatrices étranges sur le corps de Mark ? Quand un garçon du village est retrouvé mort, l’étau se resserre encore davantage autour de Mark, que ses gardiens surveillent constamment. Effrayée, Lindsay décide de le sortir de cet enfer, mais elle ignore encore qu’elle va devoir affronter le diable en personne.
Un rythme d’enfer, des personnages qu’on n’oublie pas, une intrigue bourrée de références à des films mythiques comme Rosemary’s Baby ou Fenêtre sur cour, la suite de L’orphelinat des âmes perdues va faire frémir.

  

  


    

 

Mon avis :

 

Ce livre m’a fait penser aux livres : « Fais-moi peur » que j’ai lu très jeune. Le livre débute dans une ambiance effrayante, des ados qui jouent à des osselets et qui racontent des histoires. Elle est donc racontée à la 3ème personne du singulier. L’histoire en elle-même n’est pas effrayante au départ : Lindsay, ados partant en vacance à la plage avec ses parents. Sable, soleil, et beau garçon à la clef. L’histoire n’est pas mal, mais un peu longue pour arriver à la fin, qui se déroule trop vite à mon goût. J’ai bien aimé la chute de l’histoire ainsi que la petite « leçon de morale » destinée aux ados qui liront ce livre ! 

Ce livre appartient à une série : « L’orphelinat des âmes perdues ». Captivité est le tome 3. Mais cela ne m’a pas dérangé de le lire sans les deux premiers tomes. L’histoire principale du livre celle de Lindsay est complète, et comme l’intrigue des jeunes filles qui racontent cette histoire n’est pas tellement présente, ce n’est pas dérangeant.

Livre agréable qui m’a donné envie de partir en vacance !

 

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Jeunesse
commenter cet article
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 15:04

Petit récapitulatif de mes lectures du mois d’avril 

 

Roman contemporain :

« Le mec de la tombe d’à côté » Katarina Mazetti  -  10/10

 

Fantastique :

« 16 lunes » Garcia Kami, Stohl Margaret  -  10/10
« Frisson » Maggie Stiefvater  -  10/10 Coup de cœur du mois d’avril !

 

Jeunesse :

« Mon amour Kalachnikov » Sylvie Deshors  -  9/10

 

Humour noir :

« Le magasin des suicides » Jean Teulé  -  9/10

 

Policier :

« La maison assassinée » Pierre Magnan  -  7/10

  

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Divers
commenter cet article
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 14:00

providence.jpg

 

 

Editeur : Stock (2008)

220 pages.

ISBN: 978-2234061088

 

 

4ème de couverture :

 

Modeste secrétaire, élevant seule son fils, Marylou est très en retard pour une importante réunion de travail. Coincée dans les embouteillages et le métro, elle finit par piquer un sprint, son lourd dossier sous le bras. Elle tente le tout pour le tout. Parfois la vie tient à une poignée de minutes. Albert Foehn est lui plutôt en avance, il a rendez-vous chez un notaire pour régler sa succession. À soixante-dix-huit ans il ne lui reste que quelques mois à vivre. En une fraction de seconde la vérité sur son existence éclate. Producteur de cinéma influent, père d'un grand fils dont il ne se sent pas proche, Tom veut demander sa main à la capricieuse Libby. Il en est très amoureux. Un stupide accident de vélo va changer la donne. La brillante Prudence, " partner " dans un cabinet de conseil réputé, a dû mal à se faire une place au sommet. La couleur de sa peau entrave son ascension. Mais parfois la vie vous remet les cartes en main. Un chien, un macaron à la violette, un suicide raté, l'explosion d'un immeuble, vont modifier le destin de ces protagonistes et les réunir dans un hôpital. Telle la chute de dominos, la providence, bousculant leur vie, s'amuse à redistribuer le jeu. Croisant le destin de personnages en mal d'amour, à la manière d'un brillant Magnolia, Providence est un roman choral qui pointe les solitudes de notre époque, les lâchetés et les compromissions de la société.

 

 

 


 

 

Mon avis :

 

C’est l’histoire de 4 personnages qui n’ont rien en commun, qui ne se sont jamais rencontrés, et qui pourtant vont se rencontrer grâce à la providence. Ce que j’ai aimé, c’est que le personnage le plus important du livre, n’est dévoilé qu’à la fin : le dernier chapitre est ce narrateur. Nous passons tour à tour sur chaque personnage. Nous apprenons beaucoup sur les personnages car nous avons le droit à des « Flash back » sur leur passé ! Nous pouvons alors nous identifier à l’un d’eux. Cela nous permet de bien comprendre et apprivoiser chaque personnage, vu qu’il y  a plusieurs personnages principaux.

Ce qui m’a le plus touchée dans le livre est sa fin. Du coup, tout le livre est bien, mais sans plus, il faut aller jusqu’au bout pour en tirer toute sa valeur. Je me demandais tout le long du livre, ou ces enchaînements d’évènements, et ou ces personnages, si différents, aller nous mener. En lisant le livre je croyais que j’allais être déçue, mais finalement en le referment, je me suis posée beaucoup de questions, et je trouve qu’il finit sur une très belle touche positive ! Quand nous croyons que tout est perdu, il y a toujours une lueur d’espoir… Il faut y croire !

J’ai aimé, mais pas complètement touchée.

 

 

Repost 0
Published by Coeur de livres - dans Roman contemporain
commenter cet article
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 20:47

Mon coup de coeur du mois d'avril !!

 

 

frisson.jpg

 

 

Editeur : Hachette Jeunesse

Collection : Black Moon

478 pages

Genre : Fantastique

ISBN : 978-2-01-201905-8

 

 

4ème de couverture :

 

Grace, 17 ans, vit dans une petite ville du Minnesota, aux abords d'une forêt. A 11 ans, elle s'est faite attaquée par une horde de loups mais a survécu malgré les morsures, sauvée par un des loups de la bande. Les années ont passé, et un lien étrange s'est créé entre la jeune fille et ce loup, souvent présent autour de la maison, comme pour veiller sur elle. Lorsque Jack, un élève de son lycée, est retrouvé mort suite à une attaque identique à celle de Grace, la ville lance des chasseurs à travers la forêt. La plupart des loups parviennent à échapper aux balles, mais pas celui de Grace. Grace trouve alors devant chez elle un jeune homme blessé au regard étrangement familier...

 


 

 

Mon avis :

 

Je ne sais pas quoi dire tellement ce livre m’a touchée ! Je crois que je n’arriverai pas à lui rendre justice. J’ai été transportée, en le terminant j’étais comme dans un rêve. Je ne voulais pas quitter cette histoire si belle, celle de Grace et de Sam : un amour impossible. Cette histoire est un compte à rebours, à mesure que les degrés baissent, leur amour est menacé par l’hiver glacial qui sonnera leur fin.
Il est rare que je sois touchée jusqu'aux larmes mais ce fut le cas pour cette histoire. L’histoire est merveilleusement écrite, fluide, simple. J’ai aimé le fait d’avoir en alternance la narration passant de Grace à Sam, chaque chapitre étant écrit à la première personne. Je ne me suis jamais autant attaché aux deux personnages ainsi. Nous pouvons voir chaque façon de penser, de voir l’histoire, de la ressentir. Les sentiments y sont tellement bien décrits, nous pouvons que les ressentir à notre tour.
Pour moi cette histoire n’a rien de comparable aux autres histoires fantastiques du moment comme twillight ou 16 lunes. Pour ma part, il n’y a que la partie « loup garous » qui est fantastique, car tout le reste est tellement réel et le mélange des deux se marient très bien. Je n’ai pas pu me détacher de ce livre, et j’ai adoré sa fin. Il suffit à lui-même, pourtant une suite est déjà prévue. J’attends de voir s’il sera à la hauteur du premier !

Tome 2 : Fièvre.

 

 ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥  un coup de cœur !

 

 

Ma playlist pour ce livre :

  "Junebug" de Françis Robert

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Fantastique
commenter cet article

Présentation

Lecture en cours

   "Blanc fantôme"

Laurie Faria Stolarz

Recherche