Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 14:39

IMG_20130131_231926.jpg

 

 

Résumé :

 

Un amour total, passionnel, désintéressé, tapi dans l'ombre, n'attendant rien en retour que de pouvoir le confesser. Une blessure vive, la perte d'un enfant, symbole de cet amour que le temps n'a su effacer ni entamer. Une déclaration fanatique, fiévreuse, pleine de tendresse et de folie. La voix d'une femme qui se meurt doucement, sans s'apitoyer sur elle-même, tout entière tournée vers celui qu'elle admire plus que tout. Avec Lettre d'une inconnue Stefan Zweig pousse plus loin encore l'analyse du sentiment amoureux et de ses ravages, en nous offrant un cri déchirant d'une profonde humanité. Ici nulle confusion des sentiments : la passion est absolue, sans concession, si pure qu'elle touche au sublime.

 

 


 

 

Mon avis :

 

C'est une belle découverte!  


Le contenu du roman

 

C'est l'histoire d'un amour à sens unique, un amour d’une jeune fille de 13 ans qui ne va jamais disparaitre et même s’accentuer au fil des années. Cela va devenir un secret qui sera rompu par l'envoi d'une lettre, cet ultime adieu qui sera envoyé à l’amour de sa vie qui ne la reconnaîtra jamais. C’est une triste histoire mais tellement poignante.
Nous avons ici l’histoire d’une relation entre  un romancier ( R ) et une jeune fille. Au début nourrit par la fascination adolescente, puis ce sont les  fantasmes d'une fille devenue femme qui se termineront par quelques nuits passés avec lui, dont le romancier ne gardera aucun souvenir.
J’ai beaucoup aimé la plume de Stefan Zweig. C’est ma première nouvelle de cet auteur et je pense en découvrir d’autre. C’est court, mais tellement poignant que cette nouvelle se lit rapidement. C’est ce qui fait la force de cette histoire. Il ne faut qu’une heure pour la dévorer.


Conclusion


Un récit court, poignant et touchant que je ne peux que le recommander. Ce n’est pas un coup de cœur car trop court à mon goût mais je suis sous le charme de la plume de Stefan Zweig !

 

Extrait

 

  « Mon enfant est mort, notre enfant. A présent, je n’ai plus personne au monde, personne à aimer à part toi. Mais qu’es-tu pour moi, toi qui jamais ne me reconnais, toi qui passe à côté de moi comme on passe au bord de l’eau, toi qui marches sur moi comme une grosse pierre, toi qui toujours vas, qui toujours poursuis ta route et me laisses dans l’attente éternelle »

 

Edition : La cosmopolite (Stock)

Parution : 2009
Nombre de pages : 105

 

 

Lecture commune organisé par Carnetdelecture, merci à toi^^

Les autres avis des participantes : Walpurgis,...

 

bigchallenge2013


Lecture dans le cadre du Big Challenge de Livraddict : 2/10

Repost 0
Published by Coeur de Livres - dans Nouvelle
commenter cet article

Présentation

Lecture en cours

   "Blanc fantôme"

Laurie Faria Stolarz

Recherche