Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 09:06

mon-amour-kalachnikov.jpg

 

Editeur : Editions du Rouergue (2008)

Collection : DoAdo noir

Pages : 281

ISBN : 978-2841569854

Genre : Polar jeunesse

 

 

4ème de couverture :

 

C'est une soirée de baby-sitting sans histoire qui s'annonce. Quand Agathe arrive dans ce loft branché de Lyon, le bébé dort déjà. Mais au petit matin, c'est la police qui la réveille. Le père du bébé a été retrouvé assassiné dans la cour de l'immeuble. Tout va alors très vite s'enchaîner, et tes soupçons se porter sur Agathe et son entourage. Qui est vraiment Gilan, dont elle est tombée amoureuse? Un sale gosse ou un vrai voyou? Et pourquoi, maintenant qu'elle a la police sur le dos, ne répond-il plus à ses messages? Avec sa volonté de fer, la jeune étudiante va fouiller les secrets de chacun sur un rythme de rock urbain.

 

 


 


Mon avis :

 

« Mon amour Kalachnikov » est un roman français se déroulant à Lyon. Mélange de culture agréable entre une française d’origine chinoise, une équatorienne, un français moyen trainant avec des trafiquants… J’ai aimé ce mélange ainsi que le fil conducteur des chansons et des poèmes écrits dans ce livre.


Côté écriture, le texte est fluide. Agathe est le personnage principal, la narratrice, pourtant certain chapitre change de narrateur. Ici, on passe au petit copain, à l’amie, au dealer… Tous les personnages au cœur de l’action sont ainsi plus développés. Nous voyons leur état d’esprit et leur rôle dans l’histoire. Au départ cela m’a un peu gêné, mais au final ce livre est écrit comme un film où nous passons d’un personnage à l’autre.

C’est un livre accessible à tous avec un meurtre, une petite enquête mais surtout de l’amour, et beaucoup d’autres sentiments développés.

 

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Jeunesse
commenter cet article
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 19:52

 

Comment ne pas parler de cette saga qui a fait découvrir le genre Fantastique à bon nombre d’entre nous ?

Saga twilight

 

 

Edition : Hachette Jeunesse / Collection : Black Moon

Fascination : 525 pages

Tentation : 570 pages

Hésitation : 615 pages

Révélation : 715 pages

Genre : Fantastique / Bit-lit.

 

 

4ème de couverture :

 

Fascination :
Bella, seize ans, décide de quitter l'Arizona ensoleillé où elle vivait avec sa mère, délurée et amoureuse, pour s'installer chez son père, affectueux mais solitaire. Elle croit renoncer à tout ce qu'elle aime, certaine qu'elle ne s'habituera jamais ni à la pluie ni à Forks où l'anonymat est interdit. Mais elle rencontre Edward, lycéen de son âge, d'une beauté inquiétante. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes ? A la fois attirant et hors d'atteinte, au regard tantôt noir et terrifiant comme l'Enfer, tantôt doré et chaud comme le miel, Edward Cullen n'est pas humain. Il est plus que ça. Bella en est certaine. Entre fascination et répulsion, amour et mort, un premier roman... fascinant.

  

Tentation :
Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, je ne m'en mêlerai plus. Ce sera comme si je n'avais jamais existé. " Rejetée par celui qu'elle aime passionnément, Bella ne s'en relève pas. Fascinée par un vampire, comment pourrait-elle retrouver goût à la pâle existence humaine ? Pourtant il faut vivre. Mais Bella n'a de goût pour rien, sinon le danger : alors elle entend la voix d'Edward, et éprouve l'illusion de sa présence.
Comme s'il ne l'avait pas abandonnée, comme s'il tenait encore à elle. Bella échappera-t-elle à cette obsession amoureuse qui la hante ? A quel prix ?

 

Hésitation :
Deux futurs, deux âmes sœurs... C'était trop pour une seule personne. Je compris que ce n'était pas Edward et Jacob que j'avais essayé de réconcilier, c'étaient les deux parts de moi-même, la Bella d'Edward et la Bella de Jacob. Malheureusement, elles ne pouvaient coexister et j'avais eu tort de tenter de les y contraindre. A présent, je ne doute pas de ce que je désire, ni de ce dont j'ai besoin... ni de ce que je vais faire, là, maintenant. "

 

Révélation :
Bella a fait son choix : elle s'apprête à épouser Edward.
Mais le jeune homme honorera-t-il sa part du marché ? Acceptera-t-il de la transformer en vampire et d'accepter de la voir renoncer à sa vie humaine ?

 

 


 

 

Mon avis :

 

J’ai adoré cette saga que j’ai dévorée en une semaine. Texte fluide, simple. Une histoire d’amour qui est forte, qui évolue tout au long des quatre tomes. Le personnage de Bella est tellement accessible que les jeunes filles s’identifient à elle. Mais le personnage d’Edouard est tellement sombre et secret qu’il en devient réellement fascinant. On veut toujours en savoir plus sur ce personnage. L’univers est très bien décrit, et nous plonge entièrement dans ce monde !

Ces livres rangés dans la section « livre pour adolescent » sont des livres qui peuvent plaire à pourtant bons nombres de personnes, et qui séduit beaucoup les adultes grâce à son amour atypique. Cette histoire est bien structurée, malgré un tome deux qui m’a semblé long. Pourtant le dernier tome est génial. Tant de rebondissement ! A la fin de ce dernier tome j’ai été déçue que la saga se termine ! On a vraiment envie que l’histoire continue !!

Personnellement, je ne suis pas fan de l’adaptation filmographique, il manque beaucoup trop de détails importants pour moi et les scènes ont été mélangées...

 

Ma playlist pour ces livres :
L’album de Muse : Black Holes & Revelations
 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Bit-lit
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 11:00

le magasin des suicides

 

Edition : Julliard (2007)
Pages : 157
Genre :
ISN : 2260017088

 

4ème de couverture :

Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort !

Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre.

 


 

Mon avis :

Le « magasin des suicides » est un livre d’humour noir. J’ai beaucoup aimé l’histoire. C’est un livre agréable à lire, il se lit très rapidement. Je l’ai dévoré en une journée !
Je suis un peu déçue de la fin du livre, mais elle reste décalée et dans l’esprit du livre. J’ai aimé les personnages, leurs prénoms très recherchés, ainsi que toutes les manières de pouvoir se suicider, très bien trouvé !
C’est un livre léger à prendre au 5ème degré, juste pour se divertir et passer un bon moment !

Un livre que je vous conseille !

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Humour noir
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 15:40

la maison assassinée

 

Editeur : Denoël / Collection : Folio policier
Pages : 345
ISBN : 2-07-040830-2
Genre : Policier

 

 

4ème de couverture :

 

Au début du siècle, cinq personnes sont massacrées à coup de couteau dans une auberge de Haute-Provence. En 1920, un survivant croit découvrir les coupables, mais deux d'entre eux, un nouveau riche et le propriétaire d'un moulin à huile, sont assassinés à leur tour avant que Séraphin Monge ait pu accomplir sa vengeance. Le justicier Monge entreprend alors de démolir la maison maudite de fond en comble...

 


 

Mon avis :

 

L’histoire, un survivant d’un massacre de sa famille lorsqu’il avait 3 semaines, est intéressante car ce n’est pas une histoire de détective mais bel et bien un survivant qui cherche la vérité ainsi que se faire justice lui-même. Livre d’un auteur français, qui se déroule en Haute Provence au début du 20ème siècle. J’ai eu beaucoup de mal à entrer dans cette histoire. Effectivement le style littéraire est un peu lourd à mon goût. La première partie du livre n’est que description, pour le coup on en apprend beaucoup sur les personnages qui sont tous très différents. Je trouve que l’histoire met trop de temps à se lancer. La seconde partie et quant à elle très intéressante. Une fois que l’enquête avance, je n’ai plus lâché le livre, je voulais savoir qui était le meurtrier et je n’ai pas été déçue, la fin du livre a de bons rebondissements. Ce qui m’a un peu étonné vu le rythme du début du livre. En gros j’ai trouvé l’histoire bonne, d’un autre temps mais intéressante. Je ne suis pas partisane du style d’écriture mais l’histoire m’a plu. Attention aux âmes sensibles, les meurtres sont gors et bien décrits !

 

Citation du livre :

« On croit que les hommes sont toujours pareils, dit-ils à voix basse. On nous juge sur ce que nous avons été. Et pourtant, on change tellement. »

« Il lui restait à faire parmi les hommes le plus dur du chemin : celui de chaque jour. »

 

 

Ma playlist pour ce livre :
Gaetan Roussel « Help Myself »

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Policier
commenter cet article
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 21:00

un-visiteur-pour-ophelie.jpg

 

Edition : Pocket (2004)
478 pages.
ISBN : 13 978-2266124614

Genre : Thriller

 

4ème de couverture :

Deux séduisantes femmes d'officiers de l'armée américaine ont été sauvagement étouffées avant d'être plongées par leur assassin dans un bain de peinture kaki provenant des stocks de l'armée. Pour le FBI, le profil du tueur ne fait aucun doute : d'une intelligence supérieure, vivant seul, il connaissait les deux victimes. Tout le portrait de Jack Reacher qui se retrouve illico dans l'œil du cyclone ! Seul face à un tueur qui prend plaisir à le manipuler, Jack sait qu'il ne dispose que de quelques heures pour arrêter cette machine à tuer et prouver à tous son innocence. Par la perfection du suspense, l'imagination dans l'horreur, l'humour brutal et dévastateur de son personnage Jack Reacher, Lee Child égale les plus grands maîtres du genre
" Captivant et bien construit... impossible à lâcher. " The Expres

 


 

 

Mon avis :

Plongé dans des meurtres hors du commun, ce livre m’a séduite. Plus que jamais je me suis creusé la tête pour trouver qui était le tueur. Après les nombreuses fausses pistes, et rebondissements, l’intrigue nous tient en haleine jusqu’à la fin du livre. L’univers de l’armée américaine, donne un côté très différent des autres livres d’enquête que j’ai pu lire. Le style est fluide, facile à lire. Mine de rien, on s’attache à l’enquêteur Jack Reacher et on est fasciné par ce type de meurtre si distinct des autres Thriller.

Si vous aimez les Thrillers (du genre de Harlan Coben) je vous conseille vivement ce livre !

 

 

Autres ouvrages de cet auteur que j’ai déjà lu :
«  Les caves de la Maison blanche »
« Des gages pour l’enfer »

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Thriller
commenter cet article
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 13:33

 16-lunes.jpg

 

Edition : Black Moon

656 pages

Genre : fantastique

 

 

4ème de couverture :

 

J ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os dans au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse.
Si j avais su qu en même temps que cette fille, dont j allais tomber éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction... Nous étions menacés. Et cette fois, j allais devoir la sauver...

L amour sera-t-il plus fort que le destin ?

 

 


 

 

Mon avis :

 

Sur le livre :
Ce livre a une très belle couverture, et il se différencie également par ces numéros de pages, encerclés par des graphismes élégants, ainsi que les titres des chapitres qui sont recherchés et aussi décorés de jolie graphisme!

 

Sur le contenu :
C’est une très belle histoire d’amour de deux adolescents que tout sépare mais qui tiennent bon même face à un lycée, une ville, deux familles, ligués contre leur union.
Un livre qui n’a aucun rapport avec la saga Twilight, il n’y a ni loup-garou, ni vampire, et surtout le narrateur se révèle être un garçon ! (C’est ce qui m’a le plus charmé en débutant ce livre). C’est un livre qui se dévore, le style est simple, les actions s’enchainent, on ne s’ennuie à aucun moment. Ce livre déploie beaucoup de problèmes liés aux adolescents, comme la différence, l’intégration, le rejet… Je soulève juste un petit bémol, certains passages sont passés assez rapidement. Mais la fin est bien amenée, et cette dernière ne nous dévoile pas tous les secrets espérés. Ce qui nous laisse beaucoup d’intrigue pour le tome 2 : 17 lunes.

 

L'histoire est particulière, unique, rempli de mystère, de magie, d'amour impossible et de suspense.

 

 

Ma playlist pour ce livre :

Muse « Undisclose desire »

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Fantastique
commenter cet article
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 18:50

le-mec-de-la-tombe-d-a-cote.jpg

 

Edition : BABEL – Editeur : Actes Sud (2009)
253 pages.
ISBN 978-2-7427-7190-5

 

 

4ème de couverture :

 

Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante. C'est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d'amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures.

 

 


 

 

Mon avis :

 

Roman léger, d’une histoire d’amour suédoise. J’ai aimé ce livre très différent de mes lectures habituelles ! La narration est scindée en deux, nous pouvons voir les points de vue des deux personnages tout au long du livre, par alternance. Cette narration particulière donne tout son charme à ce livre pour moi. L’histoire d’amour (une collision entre deux cultures) est raconté avec tellement de réalisme, d’humour que j’ai été plongé dans ce livre et que je l’ai dévoré.

Ce style est particulier, et avant d’acheter ce livre, j’ai lu beaucoup de critiques négatives à son sujet. Je pense que soit on aime, soit on déteste, et pour ma part j’ai adoré !

 

 

Ma playlist pour ce livre :

MILOW – You don’t know (acoustique !)
OWL CITY – Fireflies
PLAIN WHITE T’s – Here there Delilah

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Roman contemporain
commenter cet article
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 19:40

Tout-est-sous-controle.jpg

 

 

Edition : Sonatine (2009)

380 pages.

 

4ème de couverture :

 

On peut avoir un caractère de chien, un sens de la répartie assassin, mais rester, même malgré soi, un mec bien. Hugh Laurie, formidable interprète du Dr. House, a largement su le prouver sur le petit écran, il récidive avec ce thriller palpitant dont le héros, Thomas Lang est un ancien militaire d'élite qui, hormis sa Kawasaki ZZR1100, n'a pas grand chose à perdre. Aussi, lorsqu'on lui propose 100 000 dollars pour tuer Mr. Woolf, un riche homme d'affaire londonien, Thomas ne se contente pas de refuser poliment, mais pousse l'indécence jusqu'à essayer de prévenir la future victime du complot qui se trame contre lui. Une bonne intention ? L'enfer en est pavé. On retrouve dans ce thriller aussi prenant qu'un livre de Robert Ludlum, aussi décapant qu'un épisode de Dr. House, le mauvais esprit salvateur de Hugh Laurie, au service d'une intrigue passionnante et d'un personnage qu'on n'oubliera pas de sitôt.

 

 


 

Mon avis :

 

Livre très singulier. Beaucoup d’arrogance et de sarcasme sur la manière d’écrire ce livre. Un peu à l’effigie de son personnage Dr House, mais dont je n’ai personnellement pas fait le rapprochement entre son personnage de la série et le personnage Thomas Lang. L’histoire est intéressante, l’intrigue nous tient jusqu’à la fin du livre. Mais pour ma part ce style particulier m’a légèrement lassé. Je n’ai pas réussi à lire ce livre aussi rapidement que les autres. Je suis mitigé quant à mon avis sur ce livre.

 

 

  Ma playlist pour ce livre :
SICK PUPPIES "Say My Name"

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Thriller
commenter cet article
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 12:58

 

Si-c-est-un-homme.jpg

Edition : Pocket (1988)
213 pages.



4ème de couverture :  

 

" On est volontiers persuadé d'avoir lu beaucoup de choses à propos de l'Holocauste, on est convaincu d'en savoir au moins autant. Et, convenons-en avec une sincérité égale au sentiment de la honte, quelquefois, devant l'accumulation, on a envie de crier grâce.

C'est que l'on n'a pas encore entendu Levi analyser la nature complexe de l'état du malheur. Peu l'ont prouvé aussi bien que Levi, qui a l'air de nous retenir par les basques au bord du menaçant oubli : si la littérature n'est pas écrite pour rappeler les morts aux vivants, elle n'est que futilité. " Angelo Rinaldi

 

 


 


Mon avis :

J’ai lu beaucoup de témoignage sur la seconde guerre mondiale, mais celui-ci est de loin le meilleur à mes yeux ! C’est un témoignage bouleversant, qui nous dévoile les horreurs de l’espèce humaine. Ce livre est réaliste, il est prenant, enrichissant, et je pense indispensable pour ne pas oublier…

Je conseille à tous cet ouvrage à partir de 13 ans.

 

 

Repost 0
Published by coeurdelivres.over-blog.com - dans Roman historique
commenter cet article
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 19:32

Marquee-copie-1.jpg

 

Edition : Pocket Jeunesse  -  Janvier 2010
330 pages.

Genre : fantastique/Bit-lit.

 

4ème page de couverture :


Dans un monde qui pourrait être le nôtre vit Zoey Redbird, une adolescente presque comme les autres. Un soir après les cours, un jeune homme inquiétant s'approche d'elle. Soudain, il la désigne du doigt et lui dit : " Zoey, ta mort sera ta renaissance, ton destin t'attend a la Maison de la Nuit ". A ces mots, une marque mystérieuse apparaît sur son front. Zoey est terrifiée niais - elle le sait - elle doit intégrer le pensionnat où sont formés les futurs vampires, pour y réussir sa Transformation ou... mourir.

 


 


Mon avis :

Au départ j’ai hésité à lire ce livre car à première vu on dirait la saga « Harry Potter » version vampire. Ecole de vampire qui se révèle pourtant très intéressante, avec un fonctionnement très différent de la saga de J.K Rowling. Texte fluide, qui se lit facilement, j’ai été happé dans l’histoire. La narration est ponctuée de quelques brins d’humour, avec problèmes familiaux et triangle amoureux à la clef. L’intrigue débute dès le premier chapitre, et nous entraîne jusqu’à la fin du livre, malgré des passages prévisibles.

Ce premier tome est prometteur pour la suite de cette saga.
Rendez-vous cet été pour le tome 2!

Ma playlist pour ce livre : 
MUSE "Uprising"

Repost 0
Published by coeurdelivres.over-blog.com - dans Bit-lit
commenter cet article

Présentation

Lecture en cours

   "Blanc fantôme"

Laurie Faria Stolarz

Recherche