Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 11:48

Gace_noire.jpg 

 

Editions : Points 
    Nombre de pages : 383
    Parution : 2012

 

 

Résumé :   

 

L'inspecteur Moore est retrouvé mort dans un motel de Los Angeles. Officiellement, il s'agit d'un suicide. Mais son collègue Bosch comprend vite que Moore était lié à un trafic de black ice, une drogue nouvelle qui fait des ravages en Californie. Plus troublant encore, il découvre dans la voiture de Moore un mot à son attention : ce dialogue d'outre-tombe suffira-t-il à enrayer l'hécatombe?

 


 

Mon avis :

 

Ca faisait un petit moment que je n’avais pas lu de Policier, qui est pourtant mon genre favori depuis l’enfance… Et je dois dire que j’ai vraiment apprécié cette lecture !

 

Le personnage principal n’est pas forcément très attachant, mais l’histoire est très bien ficelée. J’adore être surprise lors d’une lecture et là, j’ai été servi. Bien souvent on peut deviner l’identité du tueur ou le cheminement des évènements, mais ici, Michael Connelly arrive à nous tenir en haleine tout le roman pour nous délivrer une fin surprenante ! Et pour une fois, ce n’est pas une fin « tout va bien qui finit bien », mais je n’en dirais pas plus…

 

L’écriture reste simple, fluide, et tout est très claire, sans trop de détails inutiles. Nous sommes plongés dans trois enquêtes différentes, et pourtant, je ne m’y suis pas perdue une seule fois.  

 

J’ai apprécié la description fidèle du Mexique et du système policier mexicain. La drogue, l’argent, la corruption... Pour une fois un livre policier ne tourne pas uniquement autour d’un meurtre mais plutôt autour de la drogue, ça n’est pas déplaisant. Le fait que l'inspecteur Bosch passe de Los Angeles au Mexique donne du rythme au roman. On ne piétine pas sur place et l’enquête avance à chaque page tournée. C’est un gros point positif du roman.

 

Le personnage principal, Harry Bosch, fait partie d’une série qui tourne autour de cet inspecteur. Ici nous sommes en présence du second livre le concernant mais ce roman se lit très bien sans avoir lu le premier.
Au vu de l’écriture de l’auteur, de la fin du roman et de nombreux rebondissements, je suis partante pour un nouveau roman de Michael Connelly !

 

Je remercie vivement le forum Livraddict et les Editions Points pour ce partenariat !

 

 

Repost 0
Published by Coeur de Livres - dans Policier
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 15:40

la maison assassinée

 

Editeur : Denoël / Collection : Folio policier
Pages : 345
ISBN : 2-07-040830-2
Genre : Policier

 

 

4ème de couverture :

 

Au début du siècle, cinq personnes sont massacrées à coup de couteau dans une auberge de Haute-Provence. En 1920, un survivant croit découvrir les coupables, mais deux d'entre eux, un nouveau riche et le propriétaire d'un moulin à huile, sont assassinés à leur tour avant que Séraphin Monge ait pu accomplir sa vengeance. Le justicier Monge entreprend alors de démolir la maison maudite de fond en comble...

 


 

Mon avis :

 

L’histoire, un survivant d’un massacre de sa famille lorsqu’il avait 3 semaines, est intéressante car ce n’est pas une histoire de détective mais bel et bien un survivant qui cherche la vérité ainsi que se faire justice lui-même. Livre d’un auteur français, qui se déroule en Haute Provence au début du 20ème siècle. J’ai eu beaucoup de mal à entrer dans cette histoire. Effectivement le style littéraire est un peu lourd à mon goût. La première partie du livre n’est que description, pour le coup on en apprend beaucoup sur les personnages qui sont tous très différents. Je trouve que l’histoire met trop de temps à se lancer. La seconde partie et quant à elle très intéressante. Une fois que l’enquête avance, je n’ai plus lâché le livre, je voulais savoir qui était le meurtrier et je n’ai pas été déçue, la fin du livre a de bons rebondissements. Ce qui m’a un peu étonné vu le rythme du début du livre. En gros j’ai trouvé l’histoire bonne, d’un autre temps mais intéressante. Je ne suis pas partisane du style d’écriture mais l’histoire m’a plu. Attention aux âmes sensibles, les meurtres sont gors et bien décrits !

 

Citation du livre :

« On croit que les hommes sont toujours pareils, dit-ils à voix basse. On nous juge sur ce que nous avons été. Et pourtant, on change tellement. »

« Il lui restait à faire parmi les hommes le plus dur du chemin : celui de chaque jour. »

 

 

Ma playlist pour ce livre :
Gaetan Roussel « Help Myself »

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Policier
commenter cet article

Présentation

Lecture en cours

   "Blanc fantôme"

Laurie Faria Stolarz

Recherche