Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 14:00

providence.jpg

 

 

Editeur : Stock (2008)

220 pages.

ISBN: 978-2234061088

 

 

4ème de couverture :

 

Modeste secrétaire, élevant seule son fils, Marylou est très en retard pour une importante réunion de travail. Coincée dans les embouteillages et le métro, elle finit par piquer un sprint, son lourd dossier sous le bras. Elle tente le tout pour le tout. Parfois la vie tient à une poignée de minutes. Albert Foehn est lui plutôt en avance, il a rendez-vous chez un notaire pour régler sa succession. À soixante-dix-huit ans il ne lui reste que quelques mois à vivre. En une fraction de seconde la vérité sur son existence éclate. Producteur de cinéma influent, père d'un grand fils dont il ne se sent pas proche, Tom veut demander sa main à la capricieuse Libby. Il en est très amoureux. Un stupide accident de vélo va changer la donne. La brillante Prudence, " partner " dans un cabinet de conseil réputé, a dû mal à se faire une place au sommet. La couleur de sa peau entrave son ascension. Mais parfois la vie vous remet les cartes en main. Un chien, un macaron à la violette, un suicide raté, l'explosion d'un immeuble, vont modifier le destin de ces protagonistes et les réunir dans un hôpital. Telle la chute de dominos, la providence, bousculant leur vie, s'amuse à redistribuer le jeu. Croisant le destin de personnages en mal d'amour, à la manière d'un brillant Magnolia, Providence est un roman choral qui pointe les solitudes de notre époque, les lâchetés et les compromissions de la société.

 

 

 


 

 

Mon avis :

 

C’est l’histoire de 4 personnages qui n’ont rien en commun, qui ne se sont jamais rencontrés, et qui pourtant vont se rencontrer grâce à la providence. Ce que j’ai aimé, c’est que le personnage le plus important du livre, n’est dévoilé qu’à la fin : le dernier chapitre est ce narrateur. Nous passons tour à tour sur chaque personnage. Nous apprenons beaucoup sur les personnages car nous avons le droit à des « Flash back » sur leur passé ! Nous pouvons alors nous identifier à l’un d’eux. Cela nous permet de bien comprendre et apprivoiser chaque personnage, vu qu’il y  a plusieurs personnages principaux.

Ce qui m’a le plus touchée dans le livre est sa fin. Du coup, tout le livre est bien, mais sans plus, il faut aller jusqu’au bout pour en tirer toute sa valeur. Je me demandais tout le long du livre, ou ces enchaînements d’évènements, et ou ces personnages, si différents, aller nous mener. En lisant le livre je croyais que j’allais être déçue, mais finalement en le referment, je me suis posée beaucoup de questions, et je trouve qu’il finit sur une très belle touche positive ! Quand nous croyons que tout est perdu, il y a toujours une lueur d’espoir… Il faut y croire !

J’ai aimé, mais pas complètement touchée.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Coeur de livres - dans Roman contemporain
commenter cet article

commentaires

Présentation

Lecture en cours

   "Blanc fantôme"

Laurie Faria Stolarz

Recherche