Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 13:10

Mineure.jpg

 

Poche : 118 pages

Editeur : Le Livre de Poche (2010)

ISBN-13: 978-2253122241

 

4ème de couverture :

Qu'est-ce que le désir aux abords de l'âge mûr, lorsqu'on est courtisé par une jeune fille ? Sibylle a treize ans, Michel cinquante-cinq. Yann Queffélec analyse avec une minutie clinique les sentiments ambigus qui tourmentent cet homme marié, heureux, socialement établi, face à la passion brutale d'une adolescente aussi jeune que ses propres enfants, des jumelles. Non, il ne cédera pas... Mais sûre d'arriver à ses fins, Sibylle déploie toutes les ruses de la séduction féminine, poussant l'homme dans ses derniers retranchements... Du grand Queffélec.

 


 

Mon avis :

«J’ai besoin d’en parler, d’expliquer pourquoi je vais quitter Claire après ce qui m’est arrivé. »
Dès la première phrase du roman l’ambiance du livre est posée. Sur un ton de confidence, comme un journal intime, nous sommes plongés dans les pensées de Michel, 55 ans qui est soudain attiré par une jeune mineure de 13 ans, Sybille.

Certes, le thème peut choquer, et peu rebuter certaines personnes. Mais ici nous sommes placés dans l’autre sens pour une fois, du côté de l’homme et nous voyons toute l’ampleur de la situation. Nous découvrons tous les sentiments qui traversent Michel. Dans quelle posture il se retrouve et tous ses efforts pour résister à Sybille.

Nous pouvons voir tous les atouts et toute la séduction mise en place pour la jeune Sybille. Et toute la torture qu’elle inflige à Michel, qui aime sa femme mais il ne la désire malheureusement plus. On peu découvrir une jeune fille qui se cherche, qui entre dans l’adolescence et découvre son corps de femme.

Tout au long du roman on se dit, c’est Michel l’adulte, c’est à lui de mettre les choses au clair. Il repousse violemment Sybille mais elle ne lâche pas l’emprise. Michel est censé pourtant, il sait les risques qu’il encourt de se laisser aller avec une mineure… La justice est la réalité. Mais qu’est ce qui sera plus fort, la morale ou le désir ?

Ce livre est un roman dramatique, dérangeant, un peu bouleversant. Je viens de découvrir cet auteur grâce à ce partenariat et je suis séduite. J’aime la plume de l’auteur. Le ton franc et le vocabulaire employé fait que nous nous sentons plus proche du personnage de Michel. Cela nous aide à le comprendre.

Pour résumer, j’ai beaucoup aimé ce livre. C’est un texte fluide et ce court livre, se lit très rapidement. Je vous recommande vivement cet ouvrage.

 

Je remercie très vivement les Editions Le Livre de Poche et le forum Livraddict pour l’envoi de ce livre en partenariat, qui m’a permis cette jolie découverte littéraire.

Repost 0
Published by Coeur de Livres - dans Roman contemporain
commenter cet article
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 11:10

La vaine attente

 

Format Poche: 475 pages

Editeur : Points (2010)

ISBN-13: 978-2757819494

 

4ème de couverture :

Lara se rend à la frontière pakistano-afghane, sur les traces de son frère disparu vingt ans plus tôt. Là, elle rencontre Marcus, un médecin anglais redus dans sa maison jadis pleine de vie, de parfums et de livres. Depuis que les talibans sont venus y semer la mort, il désespère de revoir son petit-fils. Lara et Marcus se retrouvent face à des fantômes dont les destins sont étrangement liés.

 


 

Mon avis :

« La vaine attente » est un livre dure. Un livre entre la guerre et la poésie. On navigue sans cesse entre les atrocités de guerre et les parfums merveilleux.  C’est un texte très beau mais il faut être au calme pour lire ce livre. Il y a beaucoup de détails et de flash-back. Le vocabulaire est très soigné. J’ai beaucoup aimé la couverture du livre qui colle vraiment bien à l’histoire.

C’est mon premier livre sur la guerre en Afghanistan et j’ai appris beaucoup grâce à lui. Les Flash-back nous remonte jusqu’en 1979 au début de la guerre civile. Mais j’ai parfois trouvé trop long les introspections expliquant le conflit actuel… On a souvent du mal à arriver au but de l’histoire.

Le but de l’histoire : chaque personnage est à la recherche d’un proche, de la vérité. Marcus, médecin anglais ayant épousé une Afghane, a perdu sa femme. Sa fille et son petit-fils ont disparu. David agent de la CIA était très amoureux de la fille de Marcus ; Zameen et il s’est occupé de son fils  Bizhad. Il est également à sa recherche. Lara, une russe, est à la recherche de son frère Benedikt, soldat soviétique, disparut depuis des années… Qui à lui aussi un lien avec Zameen…
C’est une histoire complexe mais intéressante, autant dans l’histoire du pays avec ses conflits, que dans l’histoire des personnages principaux. Elle nous tient en haleine par cette intrigue, car nous aussi, nous voulons savoir ce qui est arrivé à ses personnages.

J’ai eu du mal à accrocher à cette guerre. Il y a beaucoup de passage trop violent (comme l’attentat). Les multitudes de passage du Coran m’ont beaucoup appris également. Mais malgré une belle écriture, un beau texte, j’ai eu du mal à accrocher. Je conseille ce texte à tous ceux qui souhaite un livre élaboré, un beau texte parsemé de poésie.

Mon avis est vraiment mitigé, j’ai beaucoup aimé un côté de cette histoire mais moins l’autre. Lisez-le et faites vous votre propre avis J

 

Je remercie énormément les Editions Points et le forum Livraddict de m'avoir fait découvrir cet ouvrage!

Repost 0
Published by Coeur de Livres - dans Roman contemporain
commenter cet article
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 10:53

La-foret-des-damnes-copie-1.jpg

 

Broché: 381 pages

Editeur : Gallimard-Jeunesse (2010)

ISBN-13: 978-2070629701

 

4ème de couverture :

Mary vit dans un village entouré de grillage. Derrière, les “damnés”, revenus de la mort, rôdent dans la forêt, avides de chair humaine. Pas question de s’aventurer dehors, pourtant Mary rêve d’ailleurs, s’interroge sur le reste du monde (d’autres groupes ont-ils survécu au “Retour”, cette infection qui fait revenir les morts sous forme de zombies ?), voudrait tant découvrir ce mythique océan dont lui a parlé sa mère et dont l’existence incertaine la fascine. Recluse chez les Soeurs qui dirigent la petite communauté d’une main de fer, Mary vit une passion interdite avec Travis, le fiancé de sa meilleure amie. Un jour, les “damnés” traversent le grillage et attaquent. C’est l’hécatombe. Jed, le frère de Marie, doit abattre sa femme, Beth, mordue par un “infecté”, pour lui épargner le sort de zombie. Idem pour Travis que Mary doit tuer aussi. Mary se retrouve finalement seule. Effondrée, elle garde espoir : elle sait qu’il y a eu d’autres survivants au “Retour” et, qu’au bout du chemin, il y a l’océan...

 


 

Mon avis :

Ce livre m’a plongé dans une ambiance qui m’a malheureusement trop rappelé le film « Le village ». Toute la première partie du livre où sont décrites : la façon de vivre, l’enfermement dans un village grillagé, la manière de vivre moyenâgeuse, les mariages forcés et reproduction obligés… Des « Sœurs » qui dirigent le village… Et surtout les damnés à l’extérieur du village. Dans cette histoire les damnés sont bel et bien réel, ce n’est pas une utopie. Et notre personnage principal, Mary, rêve d’un océan, de l’eau à perte de vue et d’autres rescapés comme eux avant le « Retour ».

Durant tout le livre, c’est l’espoir de Mary qui nous tient en haleine, car nous aussi on veut savoir s’il y a d’autres survivants et s’il y a un océan ! En plus de cette intrigue, il y a une histoire d’amour impossible, qui nous déchire le cœur. Il y a des moments forts dans ce livre qui nous sert le cœur, qui nous font stresser pour les personnages. Bien rythmé ce livre ce lit très facilement. Le style est fluide et il n’y a pas de passage superflu.

La plume de Carrie Ryan est très imagée, à un point ou on dirait un film qui se déroule sous nos yeux (voilà pourquoi j’avais cette grande impression du film « le village »). Et je ne serais pas étonné d’une adaptation filmographique. L’ambiance est très bien posée.

Par contre ce livre est classé jeunesse, mais je ne suis pas trop d’accord avec cela. Je dirais plutôt adulte, c’est pour cette raison que je le classe dans la catégorie fantastique.

 

 

Repost 0
Published by Coeur de Livres - dans Horreur
commenter cet article
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 10:43

Joyeux Noël à toutes et tous ! Que votre noël soit livresque, remplit de bonheur et d'amour. Profitez de vos familles et soyez gâté.

 

Je vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année.

 

A très vite au détour d'un livre!

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Divers
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 10:41

La vampire

 

 

Edition : J’ai Lu
Pages :  189
ISBN :
978-2290026830

 

4ème de couverture :

Je m'appelle Alisa Perne. Je suis intelligente, plutôt cultivée et dotée d'un vrai appétit de vivre. J'ai de superbes cheveux blonds et des yeux d'un bleu électrique. Bref, a priori, tout pour plaire et être heureuse... Il n'y a qu'un microscopique problème. On me donne dix-huit ans, mais j'en ai plus de cinq mille... Et je suis une vampire. La dernière de mon espèce. Parfois, je me sens terriblement seule, surtout maintenant qu'un mystérieux ennemi me traque sans relâche...

 


 

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier les Editions J’ai Lu et le forum Partage Lecture pour cette découverte littéraire.

En prenant ce livre en main on peut se dire « Encore une histoire de vampire ! » Et bien non, pour moi ce livre est différent des autres séries littéraires sur le sujet. Ici, notre jeune  héroïne de 5000 ans nous fait partager à l’aide de flash-back l’origine des vampires. A travers ces flash-back nous découvrons les mythes des Dieux en Inde ainsi que l’origine des vampires et l’apparition du premier vampire. L’héroïne Sita, de son nom d’origine, nous fait partager la naissance du vampire car elle en a été le premier témoin. Voici enfin un livre qui nous apporte des réponses quant à l’origine des vampires, mais pour cette série. Grâce à ses réponses et aux autres retours en arrière du personnage principal, le lecteur comprend mieux son assurance, sa façon de voir. On comprend mieux ses réactions, et on peut se sentir plus proche de Sita/Alisa. Nous avons un livre écrit à la première personne du singulier et pour une fois du point de vue du vampire.

J’ai beaucoup apprécié le fait de mêler les vampires à l’histoire des Dieux et de plus en Inde. Ce sont des mythes que je ne connaissais pas et qui m’ont plu. J’ai très envie de tenter d’autres histoires avec ces mythes et d’en savoir plus sur l’Inde. J’ai également apprécié qu’Alisa, qui est dure, égoïste et sûr d’elle, soit aussi finalement très humaine (les passages avec le personnage Seymour). Pour les fans des histoires d’amour Vampire/Humain, vous serez servi avec le beau Ray. Par cette histoire d’amour la question de la réincarnation est abordée.

C’est un livre qui nous tient en haleine du début à la fin ! Il a un rythme très entrainant, de l’action quasiment tout au long du livre (sauf lors des flash-back). C’est ce qui est très plaisant, beaucoup d’action, de questions, une petite enquête, quelques personnages mais pas trop et le livre se lit à une vitesse incroyable. Ce livre n’a que 189 pages mais l’auteur a su nous donner ce qu’il fallait et il n’y a aucun passage inutile ou lassant. Le style est fluide, plaisant, et accrocheur.

Je voulais en dernier lieu, aborder la couverture du livre, que je trouve superbe, et qui colle très bien au livre ! Pour ma part les couvertures ont une grande importance et ici j’avais très envie de découvrir ce qui se trouvait derrière cette couverture.

J’ai vraiment aimé ce livre, et je compte bien lire la suite !

 

 

Les éditions J'ai Lu

 

 

Le forum partage lecture

Repost 0
Published by Coeur de Livres - dans Bit-lit
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 21:52

La-mecanique-du-coeur.jpg

 

 

Edition : J'ai lu

Pages :  155

ISBN : 978-2290012451

 

 

 

4ème de couverture :

Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve.
 

Depuis lors, il doit prendre soin d'en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d'une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve... 

 

 


 

 

Mon avis :

Ce livre est un petit conte comme j’ai pu en lire rarement ! L’écriture est parfaite, fluide, qui nous entraine tout au long du livre ! C’est un roman poétique, avec une certaine musicalité. Beaucoup de mots différents sont associés, cela peut surprendre, mais au finale, c’est ce qui donne tout son charme à ce livre.

A travers ce livre, on trouve l’amour sous toutes ces formes. L’amour d’une mère envers son enfant et inversement. L’amour avec un grand A pour sa dulcinée, l’amour pour sa famille, l’amour (amitié) envers ses amis… Il y a peu de personnages mais ils sont tous particuliers et suffisent à nous faire partager juste ce qu’il faut. On y trouve également la tristesse, la différence, la mélancolie, le rejet…

L’auteur mêle à merveille, l’imaginaire et le réel. Voilà une petite histoire qui nous sort de nos lectures habituelles mais aussi de nos soucis quotidien. Il est divertissant, et très bien écrit. On se laisse charmé et porter par ce roman.

Mon seul point négatif, la fin de l’histoire, qui m’a un peu déçue… J’aurai espéré autre chose. Mais je vais vous laisser découvrir ce roman sans en dire trop, car il mérite d’être découvert de tous !

 

Je remercie beaucoup Nyenna de m’avoir offert ce livre, que j’ai aimé découvrir et que j’ai apprécié.

 

Repost 0
Published by Coeur de Livres - dans Conte
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 17:29

Voici une carte qui montre l'origine des auteurs que j'ai découvert :

 

 

canvas

 

Constat ; J'ai principalement lu des auteurs américains et français!

Et j'ai lu également beaucoup d'auteurs européens.

 

 

Mon souhait :

 

Aidez-moi à découvrir de nouveaux auteurs du monde! J'aimerais principalement découvrir des auteurs africains ou asiatiques.

J'attends vos propositions, et je compte me rendre prochainement à la médiathèque pour faire de nouvelles découvertes littéraires. Parlez moi de vos "coup de coeur", de vos auteurs étranger favoris. Je lis beaucoup de bit-lit et livre fantastique américains en ce moment, et j'aimerais un peu me diversifier et découvrir de nouveaux horizons.

 

N'hésitez pas à me laisser un commentaire avec vos propositions :-)

 

 

 

Vos propositions :

 

INDE

- Vikas Swarup

- Vikram Chandra

 

JAPON

- Haruki Murakami

- Natsuo Kirino

- Aki Shimazaki

- Yoko Ogawa

 

CHINE

- Miyabe Miyuki

- Xinran

- Dai Sijie

 

SRI-LANKA

- Nury Vittachi

 

SUEDE

- Arnaldur Indridason

 

FINLANDE

- Sofi Oksanen

 

SERBIE

- Zoran Zivkovic

 

CONGO

- Emmanuel Dongala

 

AFRIQUE DU SUD

- Rosamund Hadden

 

 

Merci à Mélo, Dup, Wax, et aproposdelivres

Repost 0
Published by Coeur de Livres - dans Divers
commenter cet article
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 10:16

Dame Langouste

 

Editions : JC Lattès
Parution : 2010
Pages : 203
ISBN : 978-2-7096-3322-2

4ème de couverture :

A seize ans, Amélie est brutalement happée par une maladie viable mais incurable : le diabète insulinodépendant.
Celle que son père, cinéaste et écrivain de renom, surnomme affectueusement « Dame Langouste » ne se supporte pas, et déteste ce qu’elle considère comme une maladie honteuse. Pour continuer à vivre, elle se ment, joue avec le feu, oppose folie à la réalité cuisante et lance un vrai pied de nez à son diabète.

Au-delà du parcours sensible d’une jeune femme qui apprend à grandir, ce récit dessine aussi le combat contre une maladie d’autant plus insidieuse qu’elle est invisible.

 


 

Mon avis :

 

Je remercie particulièrement les Editions JC Lattès et le forum Livraddict pour ce partenariat!

 

Ce livre est authentique, et touchant. Dès les premières lignes du livre, il nous prend aux tripes. J’ai été touchée par la description d’une crise d’hypoglycémie. Le style de l’auteur est incroyable pour nous faire partager ses émotions. Lorsque ça ne va pas, les phrases sont courtes, elles s’accélèrent, haché de virgule… Et lorsque l’auteur nous fait partager ces vacances ou des moments plus gai, le style d’écriture change, les phrases sont construites et normales.

Voici la phrase qui m’a fait basculer dans ce roman, sans le lâcher : « Je viens d’avoir une hypoglycémie terrible, pas la première, pas la dernière. Je suis diabétique de type 1, droguée aux shoots quotidiens d’insuline. »

J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteur, qui transpire la vérité. Amélie nous dit les choses tels qu’elles sont, elle ne prend pas de gants. Toutes ses phrases sont franches et sans détour. Elle a évolué dans un milieu bourgeois, côtoyant des gens huppée et bien élevé. Pourtant dans ce livre elle ne sera pas tendre avec eux.

J’ai trouvé ce livre brouillon, nous passons de ces 18 ans, à ces 30 ans, à ses 22 ans, puis de nouveau plus. Tous les épisodes de sa vie sont mélangés. Cela nous montre dans l’état que la propulsé la maladie. Après avoir découvert ce diabète, sa vie est devenue brouillon. Phase de maladie, d’hôpitaux, phase de bonheur en vacance, maladie, déboire, court bonheur… Durant tout le roman, on peut se demander « mais où va nous mener ce roman ? ». J’avais un peu peur de la fin, et pourtant je suis contente après avoir tourné la dernière page. L’histoire n’est pas finie et nous redonne le sourire après tous ces malheurs.

J’ai beaucoup été intrigué par la 1ère de couverture, et j’ai découvert un paragraphe, qui pour ma part, colle tout à fait à ce dessin, et à tout le roman :
« A partir de là j’ai trainé une « aura » de Miss catastrophe. J’ai d’ailleurs fait, par la suite, de nombreuses autres chutes, plus ou moins conséquentes, maladroite par essence. La fille qui ne tient jamais sur ses talons aiguilles, une filles un peu bancale, qui ne voit pas clair et redoute le regard des autres… »

Pour terminer, j’ai beaucoup apprécié ce roman. Il est différent de ce que je peux lire d’habitude. Une sorte d’autobiographie romancé qui se veut noire et qui ne met pas forcément en avant son auteur. Tout simplement un roman VRAI, qui nous touche. C’est un roman qui peut être une lueur d’espoir pour d’autres personnes malade ; le bonheur n’est jamais loin, il ne faut jamais baisser les bras.

Les éditions JC Lattès

 

Le forum Livraddict

 

 

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Roman contemporain
commenter cet article
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 17:02

Fièvre

 

Broché: 408 pages

Editeur : HACHETTE (2010)

Collection : Black Moon

ISBN-13: 978-2012019188

 

4ème de couverture :

Grace et Sam doivent se battre pour être ensemble. Grace défie l'autorité de ses parents et garde un très dangereux secret, tandis que Sam lutte avec son passé de loup-garou. Mais Cole, un nouveau loup, menace de détruire ce fragile équilibre. Et, Isabel, pourtant amie de Grace et qui a déjà perdu son frère, se rapproche de lui...

 


 

Mon avis :

J’ai eu un vrai coup de cœur pour le premier tome de cette série : Frisson. J’en ai eu la larme à l’œil. Autant dire que j’en attendais beaucoup de cette suite…

Malheureusement j’ai trouvé ce tome très lent. Il n’y a que la fin du livre que je n’ai pas pu lâcher. L’action a eu du mal à arriver. Je trouve que c’était déjà le cas pour le premier tome, mais l’histoire était bien cadencée par l’histoire d’amour de Grace et Sam.

Dans Fièvre, l’histoire d’amour de Grace et Sam est un peu mise de côté. Isabel est beaucoup plus mise en avant, il y a plus de chapitre écrit sous sa narration. Ce tome est toujours écrit par alternance de personnage et de narration. Nous retrouvons l’un des nouveaux loups Cole, qui nous fait plus découvrir le monde des loups garou et des métamorphoses. Cet aspect du livre est intéressant. Je pense et j’espère qu’il sera nécessaire pour la suite de la saga.

J’ai bien aimé le fait que l’histoire d’amour de Grace et Sam soit perturbé non pas par un autre ados (triangle amoureux) mais pas les parents de Grace. Ce qui rend le livre plus terre à terre, plus réel. Des scènes comme nous avons tous eu avec nos propres parents. Mais j’ai aussi apprécié que l’auteur aborde d’autres thèmes liés aux ados comme le suicide, la drogue, la mélancolie, le regret…, souvent vu a travers les flash-back du nouveau loup Cole.

J’adore toujours autant l’écriture de Maggie Stiefvater. Fluide, simple et qui nous transmet très bien les sentiments des personnages.

La fin du tome est très bien fait, car il donne vraiment envie de lire le prochain !

 

Repost 0
Published by Coeur de Livres - dans Fantastique
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 18:17

Je tiens tout de suite à remerier Magda31 pour avoir organisé ce Swap sur le thème d'Halloween! Et je remercie énormément Nyenna, ma swappeuse, qui m'a beaucoup, beaucoup gâtée!!

Je vous laisse découvrir mon beau colis :

 

P1000200.JPG

 

P1000201.JPG

 

P1000219.JPG

 

J'A-DO-RE !!! Merci mille fois Nyenna!! Les paquets étaient tellement beaux que je n'ai presque pas osé les défaire! J'ai adoré tous les petits mots sur les paquets. Ils étaient tous adaptés et très originale!
Je me suis tout d'abord attaqué aux bonbons, et ma swappeuse n'aurait pas pu mieux tomber! Ce sont mes bonbons préférés avec les bonbons acidulés!! Tu es très bien tombé!

Puis je suis tombée sur le CD, où tu m'as gentiment offert un film que je n'ai jamais vu, donc super, je vais pouvoir le découvrir!! (Pourquoi pas le 31 au soir?^^)

J'ai ensuite pu découvrir des barettes chauve-souris où il y avait écrit "petit bonus pour sorcière coquette" :-) A peine déballé, ma mère me les a piqués et ils étaient déjà dans ses cheveux!! J'ai du lui courir après pour pouvoir faire la photo finale! hihi

J'aime beaucoup le "gri-gri" je n'en avais pas un comme celui-ci et je l'aime beaucoup, il regroupe un fer à cheval, un trèfle à 4 feuilles, et un "Luck". J'espère qu'il me portera chance.

J'ai gardé le meilleur pour la fin; les livres! Et oh, que j'ai été ravie!! Ce sont deux livres que je voulais me procurer et lire! Je suis vraiment super contente qu'ils rejoignent ma PAL! Tu as été trop généreuse sur ce coup Nyenna, "La Forêt des damnés" aurait largement suffit, c'est une petite folie d'avoir mis ce petit bonus "la mécanique du coeur"

Encore mille fois merci.

 

C'était mon second swap, et je ne suis pas déçue! J'adore recevoir de nouveaux livres sans m'y attendre, et j'adore préparer un colis pour ma swappée! D'ailleurs, j'ai hâte qu'elle reçoit mon colis!

Ce ne sera pas mon dernier swap!

 

Merci Nyenna!

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Divers
commenter cet article

Présentation

Lecture en cours

   "Blanc fantôme"

Laurie Faria Stolarz

Recherche