Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 12:45
IMG_20130624_150142-copie-1.jpg
 
 
Résumé :
Fin du XXIe siècle, ère post-pétrole, les Etats-Unis sombrent dans le tiers-monde. Dans un bidonville côtier de Louisiane, Nailer, un jeune ferrailleur, dépouille avec d'autres adolescents les carcasses de vieux pétroliers pour récupèrer des métaux qu'ils revendent pour survivre. Mais un jour, il découvre un voilier naufragé ultramoderne qui renferme des richesses phénoménales et une belle jeune fille en très mauvaise posture. Nailer va-t-il la sacrifier pour partageer le trésor avec les siens, ou la sauver et vivre les aventures maritimes dont il rêve depuis toujours ?
 
  
Mon avis :
Ferrailleurs des mers et le premier roman que je lis de l'auteur Paolo Bacigalupi et je suis conquise!
Le contenu du roman
Paolo Bacigalupi a su créer un réel univers complètement différent du monde actuel mais il réussit à le rendre si crédible que ça en devient flippant. Effectivement l'auteur nous décrit notre monde dans une paire d'années qui a complètement changé par un grand bouleversement météorologique. Les bords de mers sont engloutit sous l'eau, ce monde n'a plus de pétrole et les tempêtes effroyables balaie tout sur leur passage. Ce monde n'est constitué uniquement de pauvres et de riches. Plus de voitures, des routes désertes et de nouvelles croyances sont apparus pour pallier cette nouvelle ère terrible.
L'univers créé par Paolo Bacigalupi est crédible, bien expliqué, il ne manque rien pour y croire, on ne se pose pas plus de questions. C'est un roman destiné à la jeunesse, et j'aime le message qui passe à travers ce roman. Il ne peut que sensibiliser les ados sur le futur et prendre de bonnes décisions écologique dès aujourd'hui.
Les personnages
Nailer est le personnage principal de ce roman. Jeune ferrailleur qui ne vit pas mais ne fais que travailler pour survivre. Il a peur du lendemain, de ne plus pouvoir travailler et il m'a touché car il a un bon fond.
Car dans ce roman il y a beaucoup de personnages qui sont mauvais. Paolo Bacigalupi nous montre bien que dans un monde différent, les tyrans dirigent et il n'y a plus que la peur qui règne. Plusieurs personnages en font partie comme le patron de Nailer, son père et son garde...
Mais il y a des personnages auxquels on s'attache comme Pima et sa mère Sadna. Travailleuse et au bon coeur. Elles sont la famille de coeur de Nailer qui est battu par son père alcoolique.
Dans ce roman, nous n'arrivons pas vraiment à s'attacher au personnage de Nita. Du moins pas autant que Nailer. Très peu d'éléments sont dévoilés à son sujet mais je pense que l'auteur nous les réserves pour le second tome de cette histoire.
Conclusion
J'ai apprécié l'univers créé par l'auteur, il est vraiment réussit. Moi qui ne suis pas trop science fiction, je suis vraiment conquise! J'ai envie de connaitre la suite de l'histoire. C'est un livre jeunesse mais qui passe très bien entre les mains des adultes également.
Je recommande cet auteur qui est réellement différent des autres que j'ai pu rencontrer jusqu'à maintenant. Et j'espère pouvoir le relire très vite!
 
Je remercie vivement les éditions Au diable vauvert et Anaïs pour ce partenariat!
Repost 0
Published by Coeur de Livres - dans Science-Fiction
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 13:38

IMG_20130212_123558-copie-1.jpg

 

 

Résumé :


Après avoir reçu un étrange message de sa soeur Gabrielle, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche. Accompagnée d'un vieil écrivain en mal de création, rencontré sur la route, elle passe alors brusquement de l'autre côté. Et découvre un monde parallèle, un univers blanc, aseptisé, glacial. Là-bas, les habitants ne respirent pas, ne sourient pas, et les humains sont esclaves. Au milieu d'eux, elle comprend vite que sa soeur est retenue prisonnière, quelque part, et qu'elle est en danger. Anne va tout tenter... jusqu'au péril de sa vie.

 



Mon avis :


Ce livre est une belle découverte ! J’ai vraiment été charmé par ce roman, à la limite du coup de cœur… C’est une très jolie histoire.


Le contenu du livre


J’ai aimé l’écriture de Jean-Claude Mourlevat. Elle est vraiment agréable et les phrases défilent très vite ! On tourne les pages à une vitesse… J’ai lu ce roman en deux-trois jours seulement.

Jean-Claude Mourlevat est très imaginatif et nous emmène dans une histoire qui débute sur notre Terre où tout est normale et nous emmène ensuite dans un monde parallèle. J’ai adoré découvrir ce monde avec notre personnage principal Anne.

Mais ce qui est encore mieux, c’est que l’on découvre l’histoire sous plusieurs angles. Les différents personnages de cette intrigue nous livrent un point de vue différent, parfois sur le même passage de l’histoire. J’ai bien aimé cette façon d’écrire qui n’a pas du tout était redondant.

J’ai adoré me retrouver face à une histoire se déroulant en partie en France, dans la région de Saint-Etienne. Beaucoup d’auteur français écrivent des histoires qui se passent dans des pays étrangers mais ici on peut retrouver des lieux communs et c’est très plaisant !


Les personnages


Tous les personnages de l’histoire sont attachants. C’est ce qui nous fait ne pas lâcher ce roman. Je les ai tous appréciés, Anne, Bran, Etienne Virgil , Mme et M Stormiwell, Torkensen… Que les personnages fassent partie des Terriens ou du monde parallèle. On arrive quand même à s’attacher à ces personnes qui sont froides et qui ne respirent pas. Jean-Claude Mourlevat réussit à nous faire détester ce monde parallèle tout en s’attachant à ces personnages particuliers. Mais ce qui m’a le plus touché c’est que pour un livre jeunesse, tout n’est pas rose. Il y a certains personnages à qui on s’attache et qui disparaissent brutalement… Du coup on tourne plus vite les pages et on se dit « ils vont réapparaitre, ce n’est pas possible de disparaitre comme ça ». Et on espère ainsi jusqu’à la dernière page.


Conclusion


Jean-Claude Mourlevat m’a bluffé et j’espère vraiment découvrir un autre roman de cet auteur ! Son histoire jeunesse est très bien ficelée et intéressante. Loin des clichés que l’on peut avoir, j’ai été agréablement surprise. Je vous recommande ce roman : )

 

 

Edition : Gallimard  -  Parution : 2011  -  Nombre de pages : 452

Repost 0
Published by Coeur de Livres - dans Science-Fiction
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 21:02

les ames vagabonde3

 

Résumé :

La Terre est envahie. L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne peut pas oublier. L'amour pourra-t-elle la sauver ?


 

Mon avis :

J’ai lu la saga Twilight et j’avais peur d’être déçu par ce livre.. Eh bien non ! Je suis très agréablement surprise d’avoir autant aimé un livre de science-fiction !

 

J’adore toujours autant la plume de Stephenie Meyer, toujours aussi fluide, aussi simple et agréable ! Avec ce livre Stephenie Meyer se place dans mes auteurs favoris, qu’on se le dise !

 

Elle arrive à me faire entrer dans une histoire de science-fiction qui d’habitude me laisserait de marbre. Et pourtant, les 800 pages ont filés à une allure folle, je n’ai pas réussi à décrocher de cette histoire : Vagabonde est une âme venue d’une autre planète et qui a été introduit dans le corps de Melanie Stryder, l’une des humaines rebelles. Au fur et à mesure du livre on peut voir la relation de l’âme qui occupe ce corps et de l’hôte qui ne veut pas laisser l’âme en devenir le maitre total. Au fil des pages, Mélanie toujours présente va devenir même amie avec l’âme Vagabonde. A travers ce livre, on peut voir une introspection sur l’espèce humaine, sur les relations des Hommes. Et sur le fonctionnement de notre société. Les âmes qui ont envahi notre terre et qui ont modifié tout notre système nous prouvent qu’une planète peut fonctionner sans argent, sans haine et sans violence ni meurtre. La courtoisie est de mise, ainsi que le bénévolat, chacun effectue sa tâche chaque jour et aucun argent ne circule. Mais c’est aussi le cas de la petite communauté de rebelle rassemblée par l’oncle Jeb, l’oncle de Melanie Stryder. Elle qui a réussi à convaincre Vagabonde de retrouver son oncle pour retrouver son petit Frère Jamie, et son compagnon Jared. Mais cette situation est de mise uniquement pour survivre et non vivre.

 

Stephenie Meyer, nous apporte des réflexions profondes de la part du personnage principal. J’ai beaucoup aimé les dialogues entre l’âme et l’hôte qui rythme tout le roman. Et j’ai aussi apprécié le nombre de personnages secondaires qui ont chacun un caractère bien différent et dont le portrait est très bien dressé. Il y a comme dans chaque roman une histoire d’amour, mais qui n’est pas niaise, elle ne tombe pas dans le « trop » romantique et se mêle très bien à l’histoire, sans prendre le pas dessus ! J’ai apprécié lire une histoire non basé sur une histoire d’amour mais plus profondément sur les relations humaines à travers la fiction.

 

J’ai beaucoup apprécié la fin de l’histoire (eh non, je ne vous en dirais pas plus !!). Ce livre mérite d’être adapté au cinéma !

 

Mon coup de cœur du moment !

 

Repost 0
Published by Coeur de Livres - dans Science-Fiction
commenter cet article
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 11:33

Uglies.jpg

 

 

Broché: 432 pages

Editeur : Pocket Jeunesse (2007)

ISBN-13: 978-2266159241

 

 

4ème de couverture :

 

Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser... Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l'entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'État : une manipulation. Que va-t-elle choisir? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection? Véritable phénomène aux États-Unis, ce premier tome de la série Uglies a reçu plus de vingt récompenses, dont celle du Meilleur livre pour jeunes adultes 2006 de l'American Library Association.

 

 


 

 

 

Mon avis :

 

« Uglies » est le premier tome d’une série de 5 tomes. Nous suivons le personnage de Tally qui est une « Ugly »  dans un monde où il n’y a que la beauté qui compte. Nous suivons ses bêtises et ses frasques dans l’attente de passer « pretty » à son tour. C’est un monde futuriste ou la beauté est reine et qui dirige toute la société. Le livre est construit de façon à passer d’une phase d’observation à une phase d’action. Je le trouve bien rythmé.
Malgré cela je trouve que certain point ne sont pas assez développés… Tel que le lieu et le fonctionnement de La Fumée. A mon goût nous aurions pu obtenir plus d’informations…


Second point négatif pour ma part, la narration à la 3ème personne. Pour ce livre la narration à la première personne du singulier m’aurait permis d’être plus proche du personnage principal.

En conclusion, « uglies » est le premier livre de science fiction que j’ai lu, j’ai été déroutée par tant d’imagination, puis séduite. Je lirai donc le second tome : « Pretties ».


Par cette série, Scott Westerfeld nous alerte sur les risques d’une société dite « mouton » où il y a une uniformisation de l’apparence comme de l’esprit… J’aime bien cette idée et c’est pour cela que je suis impatiente de lire le second tome pour voir ou l’auteur désire nous emmener.

 

 

 

Repost 0
Published by coeurdelivres - dans Science-Fiction
commenter cet article

Présentation

Lecture en cours

   "Blanc fantôme"

Laurie Faria Stolarz

Recherche