Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 10:53

La-foret-des-damnes-copie-1.jpg

 

Broché: 381 pages

Editeur : Gallimard-Jeunesse (2010)

ISBN-13: 978-2070629701

 

4ème de couverture :

Mary vit dans un village entouré de grillage. Derrière, les “damnés”, revenus de la mort, rôdent dans la forêt, avides de chair humaine. Pas question de s’aventurer dehors, pourtant Mary rêve d’ailleurs, s’interroge sur le reste du monde (d’autres groupes ont-ils survécu au “Retour”, cette infection qui fait revenir les morts sous forme de zombies ?), voudrait tant découvrir ce mythique océan dont lui a parlé sa mère et dont l’existence incertaine la fascine. Recluse chez les Soeurs qui dirigent la petite communauté d’une main de fer, Mary vit une passion interdite avec Travis, le fiancé de sa meilleure amie. Un jour, les “damnés” traversent le grillage et attaquent. C’est l’hécatombe. Jed, le frère de Marie, doit abattre sa femme, Beth, mordue par un “infecté”, pour lui épargner le sort de zombie. Idem pour Travis que Mary doit tuer aussi. Mary se retrouve finalement seule. Effondrée, elle garde espoir : elle sait qu’il y a eu d’autres survivants au “Retour” et, qu’au bout du chemin, il y a l’océan...

 


 

Mon avis :

Ce livre m’a plongé dans une ambiance qui m’a malheureusement trop rappelé le film « Le village ». Toute la première partie du livre où sont décrites : la façon de vivre, l’enfermement dans un village grillagé, la manière de vivre moyenâgeuse, les mariages forcés et reproduction obligés… Des « Sœurs » qui dirigent le village… Et surtout les damnés à l’extérieur du village. Dans cette histoire les damnés sont bel et bien réel, ce n’est pas une utopie. Et notre personnage principal, Mary, rêve d’un océan, de l’eau à perte de vue et d’autres rescapés comme eux avant le « Retour ».

Durant tout le livre, c’est l’espoir de Mary qui nous tient en haleine, car nous aussi on veut savoir s’il y a d’autres survivants et s’il y a un océan ! En plus de cette intrigue, il y a une histoire d’amour impossible, qui nous déchire le cœur. Il y a des moments forts dans ce livre qui nous sert le cœur, qui nous font stresser pour les personnages. Bien rythmé ce livre ce lit très facilement. Le style est fluide et il n’y a pas de passage superflu.

La plume de Carrie Ryan est très imagée, à un point ou on dirait un film qui se déroule sous nos yeux (voilà pourquoi j’avais cette grande impression du film « le village »). Et je ne serais pas étonné d’une adaptation filmographique. L’ambiance est très bien posée.

Par contre ce livre est classé jeunesse, mais je ne suis pas trop d’accord avec cela. Je dirais plutôt adulte, c’est pour cette raison que je le classe dans la catégorie fantastique.

 

 

Repost 0
Published by Coeur de Livres - dans Horreur
commenter cet article

Présentation

Lecture en cours

   "Blanc fantôme"

Laurie Faria Stolarz

Recherche